Berlin, Allemagne – 17 juin 2014. L’invention du QR Code a valu à Masahiro Hara et les membres de son équipe Takayuki Nagaya, Motoaki Watabe, Tadao Nojiri, et Yuji Uchiyama, le Prix de l’inventeur européen 2014 dans la catégorie Prix du public. Le Prix de l’inventeur européen est remis tous les ans par l’Office européen des brevets (OEB) dans cinq catégories différentes à des inventeurs hors-pairs.

Laurent Tonnelier (mobiLead) entre Takayuki Nagaya (DENSO Wave) et Masahiro Hara (DENSO Wave) au European Inventor Award, à Berlin en Allemagne.

Laurent Tonnelier (mobiLead) entre Takayuki Nagaya (DENSO Wave) et Masahiro Hara (DENSO Wave) au European Inventor Award, à Berlin en Allemagne.

En plus de ce prix, l’OEB remet également un Prix du public basé sur les résultats d’une compétition online dans le public, alors que les lauréats des cinq autres catégories sont sélectionnés par le jury du prix. Les votants pouvaient choisir leur inventeur préféré parmi les quinze finalistes du Prix de l’inventeur européen.
Bien qu’il y ait eu des nominés japonais lors d’éditions précédentes (en 2007 et 2009), M. Hara est le premier lauréat japonais en neuf ans d’existence du Prix de l’inventeur européen. Avec près de 30 % de 20.000 votes online, il a reçu l’ « Oscar » européen de l’innovation et de la technologie aujourd’hui à Berlin, lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté près de 500 invités internationaux.

  • Masahiro Hara et son équipe remportent le Prix du public des « Oscars » européens de la technologie
  • 30% des votes pour l’équipe japonaise
  • Premier lauréat japonais en neuf ans d’existence du Prix de l’inventeur européen
  • QR Code (Quick Response): plus rapide à scanner que les codes-barres
  • Connecte le monde de tous les jours au monde virtuel
  • Le Président de l’OEB, Benoît Battistelli: « Le fait d’avoir été élu parmi 15 inventions révolutionnaires démontre clairement que le public apprécie le progrès apporté par le QR Code »

Laurent Tonnelier (mobiLead) au siège de DENSO Wave à Tokyo, au Japan en décembre 2012.

Laurent Tonnelier (mobiLead) au siège de DENSO Wave à Tokyo, au Japan en décembre 2012.

Ce qui avait commencé comme une tentative pour améliorer le système logistique de son employeur a fini par révolutionner le monde du code-barres. Les carrés noirs et blanc de M. Hara sont partout sur les affiches et les emballages de produits du monde entier. Ils connectent le monde physique avec le monde virtuel ; les codes peuvent être lus n’importe où et n’importe quand, donnant accès à des informations multimédia.

« Le Prix du public est très spécial pour nous. Le public peut choisir son inventeur préféré parmi les 15 finalistes du Prix de l’inventeur européen. Bien que destinés au départ au suivi des pièces de la production automobile, les codes QR peuvent être utilisés par tous les propriétaires d’un téléphone mobile pour stocker et transmettre de l’information. Il améliore nos possibilités de communication et son succès montre la popularité des applications mobiles et l’enthousiasme du public pour les inventions accessibles à tous. »
Benoît Battistelli, Président de l’OEB.

Tout a commencé avec un paquet de chewing-gums

En 1974, quelqu’un achetait un paquet de chewing-gums avec le premier code-barres du monde. Aujourd’hui, près de cinq milliards de codes universels des produits (CUP) sont scannés chaque jour dans le monde. Néanmoins, ces rayures noir et blanc familières, qui sont aussi fréquemment utilisées en dehors des commerces, ne contiennent pas plus de 20 caractères alphanumériques, et leurs possibilités de combinaison sont limitées. Il s’agissait d’une restriction à surmonter pour répondre aux exigences d’une ère de l’information de plus en plus avancée.

Mais le problème a trouvé une solution grâce à une équipe de la société automobile Denso Wave, une filiale de Toyota, qui a élaboré un code-barres à deux dimensions au sein d’un projet dirigé par Masahiro Hara. Le processus a duré deux ans jusqu’à ce que les développeurs dévoilent publiquement le carré que nous connaissons tous. Dans un premier temps, il a été utilisé exclusivement pour améliorer le suivi des pièces de production automobile – apportant ainsi une meilleure garantie d’efficacité et de qualité. L’inventeur explique: « Contrairement aux codes-barres linéaires, les codes-barres matriciels contiennent à la fois des informations horizontales et verticales, ce qui fait jusqu’à 350 fois plus de données. » Le code-barres 2D ou « matrice » offrait non seulement plus de possibilités de combinaisons et une meilleure option de saisie de données que les codes CUP classiques, mais il pouvait également être scanné plus rapidement et plus efficacement. Le QR Code était né.

Les codes Quick Response ont une forme de carré et contiennent des motifs spécifiques relatifs à l’objet qu’ils décrivent. Les scanners utilisent ces motifs pour retrouver et accéder à l’information du code 20 fois plus rapidement qu’avec les CUP. Le QR Code transmet l’information grâce à l’agencement des éléments noirs et blancs en colonnes et en lignes. Chaque composant foncé ou clair représente 0 ou 1 en code binaire.

Les codes QR peuvent être utilisés pour lire environ 7000 caractères numériques, ainsi que des caractères alphabétiques, des symboles, des caractères japonais, chinois ou coréens, et des données binaires. En plus des motifs et des données en relation avec le produit, les codes contiennent un motif de correction d’erreur pour corriger les distorsions. Un espace vide ou « quiet zone » encadre le code et empêche que les marques proches du carré ne soient interprétées à tort comme faisant partie du code.

Une matrice omniprésente

Que ce soit pour la gestion des stocks d’usine, des dossiers des patients ou du suivi des échantillons biologiques, pour amener les passagers d’un point A à un point B avec des cartes d’embarquement, ou comme instrument de marketing ou d’information dans les musées, l’invention de Masahiro Hara est devenue une partie intégrante de notre vie quotidienne. Elle connecte le monde physique avec le monde virtuel par l’intermédiaire d’un Smartphone et de l’application adéquate : une fois scanné, le QR Code vous connecte à un site internet, un emplacement ou un SMS.

Le QR Code est gratuit pour tous et n’a pas de frais de licence. Malgré ce statut, il est protégé par une marque déposée: celle-ci doit toujours apparaître avec le code. L’inventeur, membre-clé de Denso Wave depuis sa création en 2001, pense déjà à l’étape suivante: «Les codes en noir et blanc sont devenus tellement banals maintenant; je voudrais créer des codes QR plus spectaculaires qui stimulent les gens. «